Bilan 2014 – 2018

D’une Communication Conventionnelle
vers une Communication Moderne à l’Université Ibn Tofaïl
Bilan : janvier 2014 – Janvier 2018

I. Introduction

La communication a été considérée, durant ces dernières années, en tant qu’outil nécessaire pour mobiliser les ressources humaines internes et externes à l’Université Ibn Tofaïl. Cet outil a été mis en exergue comme instrument incontournable pour atteindre les objectifs spécifiques et généraux du projet de développement de l’Université.

Le bilan de ces quatre dernières années a été marqué par la  promotion d’une communication interne  multidirectionnelle et à double sens ascendant et descendant, entre les institutions, les structures et l’ensemble des ressources humaines de l’Université. La communication externe a également été intensifiée dans le sens de faire connaître l’Université par son milieu et promouvoir ses compétences, ses prestations et son rayonnement régional, national et international.

En mettant l’accent sur les nouvelles technologies de communication, les supports numériques ont été diversifiés, autant que possible  selon les besoins, les objectifs et les cibles. L’empreinte écologique du numérique est loin d’être négligeable, dématérialiser la communication pour réduire notre consommation de papier, a été l’une des actions écolo-responsables mise en place au sein du de l’Université pour en faire un SMART campus.

Plusieurs actions et projets ont été également réalisés et permettent aujourd’hui à l’Université Ibn Tofaïl de véhiculer son image grâce à une identité facilement et rapidement identifiable et à affirmer son positionnement et afficher ses valeurs qui permettent de lui conférer l’identité d’une Université VERTE et OUVERTE.

II. Etat des lieux en 2014 : communication conventionnelle

L’Université Ibn Tofaïl a procédé, dès janvier 2014, à un audit d’image afin d’évaluer ses forces, de mesurer ses faiblesses en matière de communication et de valoriser ses ressources, ses réalisations et ses initiatives.

Le constat de l’audit a permis de relever que l’Université Ibn Tofaïl a adopté, depuis plusieurs années, une stratégie de communication basée sur les principes d’une approche participative qui s’articulait autour de deux composantes :

  • Une communication interne à destination des enseignants-chercheurs, du staff administratif et des étudiants ;
  • Et une communication externe à destination de sa Région, de ses partenaires socio-économiques nationaux et internationaux, etc.

Ce pendant, cette communication plutôt classique et conventionnelle, se basait sur des documents physiques : plaquettes d’information, dépliants, guide de l’étudiant, bulletin d’information trimestriel, etc.Le support papier ne s’adaptant pas aux normes de compatibilité et d’écologie qui constituent aujourd’hui un véritable enjeu pour l’Université Ibn Tofaïl.

Un deuxième point relevé lors de cet audit est l’implication insuffisante, voire absente, des étudiants dans la vie universitaire. Les actions organisées, en interne ou en externe, et encadrées par les étudiants relevant de l’Université Ibn Tofaïl étaient très limitées et se focalisaient essentiellement sur l’apprentissage outrepassant l’épanouissement culturel et social.

Le dernier point soulevé est l’absence d’une identité visuelle ayant pour objectifs de véhiculer les valeurs de l’Université et de conforter son image de marque.

III. D’une communication conventionnelle vers une communication moderne : De janvier 2014 à janvier 2018

Sur la base de cet audit et pour mieux communiquer autour des mutations nombreuses et rapides que connaissait l’Université Ibn Tofaïl, à partir de la rentrée universitaire 2014 – 2015, l’équipe de pilotage de l’Université, a senti l’obligation de se construire une nouvelle image  et de mettre en place une nouvelle stratégie de communication qui s’adresserait à plusieurs cibles (enseignants, administratifs, étudiants, partenaires…) et qui les impliquerait dans le processus de sa mise en œuvre.

Un plan de communication institutionnelle a été ainsi développé par l’Université et qui s’articulait autour des axes ci-après:

  • Structuration du service de communication au sein de la Présidence de l’Université et au sein des Etablissements ;
  • Installation d’une identité visuelle efficiente : Université VERTE et OUVERTE ;
  • Promotion de la communication numérique ;
  • Développement de l’Université pour et par l’étudiant.

III.1 Structuration du service de communication au sein de la Présidence de l’Université et au sen des Etablissements

Dans la nouvelle vision de communication, ce service constituait le point de traitement de l’information et de son relais vers les établissements qui relèvent de l’Université (Facultés, écoles, centres communs, etc.) ainsi que vers le monde socio-économique. Le traitement de l’information et sa diffusion se faisant également dans le sens contraire.

La structuration de ce service a été marquée par la désignation d’une chargée de mission « Communication » au sein de la Présidence de l’Université et la désignation de points relais dans l’ensemble des établissements relevant de l’Université.

Des missions claires ont été assignées à ce service :

  • Favoriser la communication à l’intérieur de la communauté universitaire ;
  • Aider la communauté universitaire à mieux communiquer vers l’extérieur ;
  • Mieux informer les médias.

III.2. Installation d’une identité visuelle efficiente : Université VERTE et OUVERTE

En choisissant de communiquer systématiquement avec son identité visuelle, l’Université Ibn Tofaïl visait d’une part d’assurer une cohérence et une cohésion dans sa communication et d’autre part de s’identifier plus clairement au sein de son environnement et de développer sa notoriété, notamment par:

  • L’uniformisation des architectures et des couleurs de l’ensemble des bâtiments des établissements relevant de l’Université ;
  • Le décloisonnement de l’ensemble des établissements relevant de l’Université ;
  • La transparence vers son environnement extérieur par le remplacement du mur de clôture en dur par une clôture en barres métalliques ;
  • Le développement et l’entretien des espaces verts de toute l’Université lui permettant ainsi de s’intégrer parfaitement dans son environnement forestier et de s’inscrire dans le cadre d’un projet global écologique et de protection de l’environnement ;
  • Le développement de plusieurs projets de production d’énergie verte et de développement durable :
    • Installation d’une unité de dessalement et de dénitratation membranaire couplée a l’énergie photovoltaïque et à l’énergie éolienne au Lycée Al Anouar, Commune Sidi Tayebi ce qui constitue une première expérience à l’échelle de l’Afrique et l’une des rares à l’échelle mondiale.
    • Installation d’une station d’Électromobilité à l’Université Ibn Tofaïl. Cette initiative s’inscrit dans une politique d’innovation et de transfert de technologie. Il s’agit d’une ombrière photovoltaique permettant, d’une part, la recharge via des bornes, de dix vélos électriques acquis par l’Université et de deux voitures électriques en cours d’acquisition et d’autre part, l’alimentation partielle de la Présidence par l’électricité produite. Il faut signaler que cette expérience est l’une des rares dans le monde, particulièrement au sein des pays en voie de développement.
    • Installation d’une autre ombrière solaire qui permet d’assurer des besoins partiels de la Faculté des Sciences.

III.3. Promotion de la communication numérique

Pour s’inscrire dans un projet écologique global de protection de l’environnement, l’Université Ibn Tofaïl, en plus des actions suscitées, a privilégié la communication numérique à la print. Print et numérique ont fonctionné ensemble pour aboutir à de meilleurs résultats. Plusieurs actions et projets ont ainsi été mis en place :

  • Réalisation du film institutionnel par les étudiants de l’Université Ibn Tofaïl ;
  • Installation et généralisation de panneaux électroniques dans l’ensemble des établissements relevant de l’Université Ibn Tofaïl ;
  • Renforcement de la navigabilité et de l’interactivité du site internet uit.ac.ma;
  • Création de pages officielles de l’Université dans les réseaux sociaux : Facebook, Twiter, Instagram et Youtube.
  • Mise en place, à travers le Centre Universitaire de Ressources Informatiques (CURI), d’un ensemble d’outils et de procédures numériques pour améliorer la qualité des services offerts et faciliter l’accès à l’information. Ainsi, la messagerie électronique (e-mail) institutionnelle est devenue l’intermédiaire d’information et de communication par excellence entre toutes les composantes de l’Université: étudiants, enseignants et personnel administratif.

III.4. Développement de l’Université pour et par l’étudiant

Consciente que l’étudiant doit être au centre de toutes les actions entreprises par l’Université et qu’il représente le produit fini en devenir, au cours de son cursus de formation, toutes les conditions lui sont offertes pour un épanouissement personnel parallèlement à sa formation.

C’est ainsi que l’Université Ibn Tofaïl reconnaît la valeur formatrice de l’engagement bénévole des étudiants au sein des activités et des structures de l’Université.

Cette reconnaissance et cette conviction de l’importance de l’implication des étudiants dans la vie estudiantine se sont concrétisées par plusieurs actions sur le terrain, notamment:

  • Regroupement des étudiants dans le cadre d’associations et de clubs relevant de l’Université ce qui a renforcé leur sentiment d’appartenance à l’Université : ENACTUS, BDE, JLM, etc.
  • Soutien offert aux associations et regroupements d’étudiants pour l’organisation de manifestations à caractère social, culturel ou sportif.

Plusieurs activités socioculturelles ont ainsi été réalisées par les étudiants relevant de l’ensemble des établissements de l’Université et soutenues par la Présidence et par les Etablissements durant ces quatre dernières années. Ces activités ont eu non seulement une valeur formative sur les étudiants mais également une valeur d’implication citoyenne engendrant la manifestation d’un esprit d’initiative, le développement de ses capacités d’analyse et de synthèse ainsi que l’acquisition d’un esprit critique.

Conclusion

Cette stratégie a mobilisé l’ensemble des acteurs de l’Université autour de son programme de développement, en les impliquant dans tous ses projets, ce qui a permis de construire ensemble une image cohérente, spécifique, solide et durable, celle d’une Université moderne, transparente et citoyenne pleinement impliquée dans le progrès et le développement du pays.

De plus, l’Université insiste sur la fédération et l’engagement de l’ensemble des parties concernées par l’utilisation de l’image des partenaires socio-économiques auprès des étudiants et leur participation au financement de certaines actions sur les cibles étudiantes et lycéennes et par le co-branding sur des événements scientifiques et culturels.

Toutes les actions menées pour la mise en œuvre de la stratégie suscitée font de la communication à l’Université Ibn Tofaïl, une communication ciblée, dosée et axée sur des objectifs spécifiques et non une communication de masse. Ne dit-on pas  « trop de communication tue la communication » !!